massage
Actualités

Etude : les bienfaits du massage scientifiquement prouvés

Délaissé par les masseurs-kinésithérapeutes, les massages reviennent en force dans les cabinets. Californien, thaïlandais, Qchi Line, ayurvédique, aromatique… Le massage aide à se relaxer, retrouver son équilibre et prendre du temps pour soi.  « J’enseigne le massage californien kinesthésique depuis 25 ans et la demande devient de plus en plus forte. Les jeunes kinés qui viennent de s’installer sont les plus demandeurs. Ils cherchent à se démarquer pour créer leur clientèle hors convention mais n’ont pas suffisamment de connaissances en massage global. Il y a aussi ceux, déjà bien installés qui veulent répondre à la demande de leurs patients découvrant que leur kinésithérapeute pratique aussi le massage médical de bien être. Le massage californien kinesthésique est le plus demandé en cabinet. Il a la particularité d’agir sur la reconstruction du schéma corporel et le patient ressent encore ses effets plusieurs jours après le massage. Comme c’est un massage à l’huile, on peut  y ajouter des huiles essentielles qui vont amplifier les bienfaits relaxants » Patrick Foury Masseur-Kinésithérapeute à Pontivy (56) et Président du CEKCB. « Nous utilisons les huiles de massage Bio EONA (Relaxante, Drainante et Musculaire) pour les massages du corps et la crème de massage Dermoneutre comme base de massage » Valérie BREDA (MK à l’hôpital de Chalons en Champagne) et Dorothée PICAVET qui ont suivi cette tendance et ont ouvert leur centre de bien-être Eauxens, un lieu dédié au massage professionnel réalisé par un kinésithérapeute.

 

massages

Bilan d’étude des effets neurovégétatifs du massage californien kinesthésique® Technique P. FOURY :

En avril 2010, nous avons réalisé dans le département de physiothérapie de l´Université des Iles Baléares (…) une étude portant sur les effets neurovégétatifs des massages Kinesthésiques de type Californien (…).

L´étude statistique des paramètres fréquentiels enregistrés ont permis de définir les tendances suivantes:

1. Durant le massage : il existe une augmentation très significative de l´activité neuronale, au profit du système orthosympathique, ce qui est en phase avec la définition de la kinesthèse (bombardement proprioceptif central), élément essentiel de la reconstruction du schéma corporel.

Il ne s´agit donc pas de relaxation, ni de bien-être, mais d´une augmentation du potentiel kinesthésique accompagné d´un certain plaisir (dopamine).

2. La phase de repos suivant la séance de massage démontre unediminution de la courbe orthosympathique au profit du para sympathique, nous sommes donc en présence d’une normalisation vagosympathique significative (début 5 min après le massage). (…)

En conséquence, nous pensons que le massage Californien kinesthésique® technique  P.Foury, est un outil thérapeutique réel de normalisation fonctionnelle neurovégétative.

Marcel Caufriez

N.B cette étude sera publiée en français, anglais, espagnol début 2011

Laisser un commentaire