eona
Témoignages

La parole à Docteur CASCUA, médecin du sport

ATTENTION AUX ENTORSES DE CHEVILLE

Une entorse de cheville mal soignée peut-être à l’origine de multiples récidives et d’usure de l’articulation aboutissant à arthrose. Pour vous aider à évaluer la gravité d’une entorse et bien la traiter, le docteur CASCUA, médecin du sport, répond à nos questions.

Laboratoires Eona : Une entorse, c’est quoi ?
Dr CASCUA : Une entorse est une distension ou une déchirure d’un ligament. Ce dernier est une cordelette fibreuse reliant 2 os au niveau d’une articulation.

Comment reconnaître une entorse ?
Le ligament guide et limite le geste articulaire mais s’abîme lorsque le mouvement dépasse l’amplitude naturelle. Votre cheville peut se tordre si votre pied prend appui sur irrégularité du sol ou à l’occasion d’un brusque changement de direction.

Quels sont les signes faisant redouter une entorse grave ?
Un craquement est en faveur d’une déchirure ligamentaire, un gonflement rapide caractérise un saignement dans l’articulation. L’impossibilité de reprendre appui ou de poursuivre son activité sont des symptômes inquiétants.

Faut-il systématiquement voir un médecin et faire des radios ?
S’il existe des de gravité, un avis médical s’impose notamment pour juger de l’intérêt de radiographies. Dans tous les cas une consultation spécialisée est vivement conseillée pour préciser le diagnostic et optimiser le traitement.

En attendant de voir un médecin, que faut-il faire ?
Limitez la marche et posez le pied en hauteur. Maintenez la cheville en l’entourant d’une bande. Posez sur ce pansement un sac de glace, pendant 20 minutes. Pour prolonger efficacement la sensation de froid et réduire les douleurs, utilisez le Spray CRYO.

Doit-on immobiliser une entorse de cheville ?
Les chevillères en U remontant sur les cotés de la jambe favorisent une bonne cicatrisation. Ce dernier est protégé des agressions mécaniques mais bénéficie de tensions modérées qui orientent les fibres du ligament dans l’axe des contraintes.

Faut-il prendre des médicaments ?
Pour vous permettre de marcher aisément et de réduire le gonflement, votre médecin vous prescrira probablement des anti-douleurs ou des anti-inflammatoires. En applications locales, le GEL CRYO, limite les douleurs et apporte plus de confort articulaire .

La kinésithérapie est-elle nécessaire ?
La rééducation contribue à soulager, à dégonfler et à renforcer la cheville. Des exercices de coordination adaptés à l’état de la cicatrice restaurent les réflexes de stabilisations articulaires.

Les sportifs peuvent-ils garder la forme pendant leur entorse ?
A vélo, la cheville est presque immobile. Il est rapidement possible pédaler intensément. Plus tard, on peut courir sur sol régulier, avec puis sans chevillière. Enfin, le travail des déplacements latéraux constitue une véritable rééducation de terrain.

Quand peut-on reprendre le sport ?
S’il s’agit d’une entorse grave, la cicatrisation ligamentaire dure 6 semaines. Pour les simples étirements ligamentaires, on peut reprendre le sport après quelques jours tout en poursuivant les soins.

Laisser un commentaire