Articles Pro Huiles Essentielles

Les 5 cinq Huiles Essentielles indispensables pour une bonne pratique sportive

Françoise Couic-Marinier, Docteur en pharmacie, spécialiste en aromathérapie et Marion Lemain, Kinésithérapeute, nous partagent leurs conseils et astuces sur les cinq Huiles Essentielles indispensables pour soulager les maux du sportif.

1. L’huile Essentielle de Menthe Poivrée

  • nom latin Mentha piperita.
  • organe producteur : sommités fleuries, parties aériennes
  • origines principales : France, Allemagne
  • chémotype : menthol, piperitone, menthone

La star de ces cinq Huiles Essentielles ! La menthe poivrée est un tonique général. Facilitant la digestion, elle soulage les nausées et les maux de tête, et cela, même lors d’un traitement de chimiothérapie. De plus, sa molécule active, le menthol, lui confère une action protectrice et régulatrice hépatique. A noter que l’Huile Essentielle de Menthe poivrée est aussi un excellent anti-démangeaisons !

Enfin, cette huile est fréquemment utilisée au sein des préparations pour à son pouvoir rafraîchissant. Son effet froid moléculaire et antalgique lui conférant une forte action sur les TRP.

Principales utilisations :

  • Chocs, coups : appliquer localement 1 à 2 gouttes d’huile pure pour calmer la douleur
  • Migraine : appliquer localement sur les tempes 1 à 2 gouttes d’huile pure. Vous pouvez aussi ajouter une goutte d’Huile Essentielle de Citron (attention à l’abord des yeux).
  • Douleur névralgique : appliquer 1 à 2 gouttes d’Huile Essentielle de Menthe poivrée + 1 goutte d’Huile Essentielle de Gaulthérie pures (2 applications maximum).
  • Démangeaisons : appliquer en massage cutané, 1 goutte d’huile diluée dans un soin apaisant le soir au coucher.
  • Nausées avec spasmes : ajouter 1 goutte d’Huile Essentielle de Menthe poivrée + 1 goutte d’Huile Essentielle de Citron sur un support pour voie orale (miel, sucre, comprimé neutre).
  • En olfaction : son odeur rafraichissante voire légèrement piquante, stimule la vigilance et décongestionne le nez et l’esprit.

Bon à savoir :

La dose toxique de Menthe poivrée est de quelques dizaines de gouttes en 1 prise par voie orale. Il est donc impératif de respecter les dosages conseillés et de se référer à un professionnel de santé ! Cette Huile Essentielle est irritante pour les yeux et doit être appliquée à distance raisonnable. Veillez à bien vous laver les mains après chaque application.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. Contre-indiquée pour les personnes présentant des troubles neurologique type épilepsie, les asthmatiques, et hypertendus. Cette Huile Essentielle est également contre-indiquée chez les hypertendus non équilibrés par un traitement et les personnes ayant des tumeurs cérébrales. Se référer auprès un professionnel de santé avant tout usage.


2. L’Huile Essentielle de Gaulthérie Couchée ou Odorante

  • nom latin : Gaulthéria procumbens, ou fragantissima
  • organe producteur : feuilles
  • origines principales : Asie, Canada
  • chémotype : salicylate de méthyle (de 70 à 95 %)

L’une des Huiles Essentielles la plus efficace contre les courbatures ! En effet, la Gaulthérie possède des propriétés antidouleur et anti-inflammatoires cutanées très prisées des sportifs. Agissant comme un réel décontractant musculaire, sa molécule active, le salicylate de méthyle permettra de faciliter les échauffements musculaire (sans bien évidemment, les remplacer !).

Principales utilisations :

  • Tendinites, tennis elbow, lésions musculaires, courbatures : diluer quelques gouttes d’huile à 30% maximum dans de l’huile végétale. Fictionner sur les points douloureux avec un massage décontractant. Si une douleur survient lors de votre séance de sport, appliquer l’Huile Essentielle de Gaulthérie pure sur un point précis en l’association avec 1 goutte d’Huile Essentielle de Menthe poivrée. Ce mélange anesthésiera momentanément la douleur. Ce mélange doit rester exceptionnel et permettra de terminer votre séance de sport « sans trop souffrir »  !
  • Préparation à l’effort : créé votre Huile de massage en diluant l’Huile Essentielle de Gaulthérie à 10 % dans une Huile Végétale (amande douce, macadamia…).
  • En olfaction : son odeur caractéristique se retrouve très fréquemment dans les salles de sport du fait de sa présence dans de nombreuses préparations du sportif. Elle a une odeur puissante qui réchauffe.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. près un professionnel de santé avant tout usage.


3. L’Huile Essentielle de Lavande Vraie

  • nom latin : Lavandula angustifolia ou vera.
  • organe producteur : sommités fleuries.
  • origines principales : France (Hautes alpes).
  • chémotype : linalol, acétate de linalyle.

De toutes les Huiles Essentielles évoquées dans cet article, vous l’a connaissez sans doute déjà en tant que répulsif naturel des poux. Mais ce n’est pas sa seule action ! L’Huile Essentielle de Lavande soigne tous vos maux du quotidien : des cicatrices aux brûlures, de l’anxiété aux troubles du sommeil. Elle possède aussi des vertus antiallergiques et sa molécule active, dite linalol, fait d’elle un excellent décontracturant musculaire.

Principales utilisations :

  • Brûlures : déposer le plus rapidement possible quelques gouttes d’huile pures sur la brûlure, à mélanger avec de l’huile végétale de calophylle inophylle (50/50), en application locale 3 à 4 fois par jour.
  • Stress, insomnies, avec montée de tension : appliquer 2 gouttes d’huile en massage sur le plexus solaire (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre). Vous pouvez aussi l’utiliser en inhalation sèche sur un mouchoir, votre oreiller ou encore en diffusion.
  • Massage détente : préparation pour les massages bien être, diluée de 2% à 5% dans une huile végétale.
  • Répulsif à insecte : si vous programmer une sortie en extérieur. En association avec de l’Huile Essentielle de géranium bourbon et de l’Huile Essentielle d’eucalyptus citronné.
  • En olfaction : son odeur est florale, quelque fois paillée (foin), parfois légèrement camphrée selon sa composition. En effet, elle apaise tout en permettant de garder sa vigilance : c’est la « maman qui rassure », elle aide à « atteindre la sagesse en paix avec soi-même ». (Patty Cannac)

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. Contre-indiquée chez les hémophiles, les insuffisants rénaux ou les personnes prenant des médicaments anticoagulants sanguins ou étant allergiques à l’aspirine. Se référer à un professionnel de santé avant tout usage.


4. L’Huile Essentielle d’Helichryse Italienne

  • nom latin Helichrysum italicum.
  • organe producteur : sommités fleuries.
  • origines principales : Corse
  • chémotype : italidiones, acétate de néryle

Parmi les Huiles Essentielles magique, on compte bien entendu, l’Helichryse Italienne. Anti-inflammatoire et anti-ecchymose, elle fait disparaître tous les coups, bleus, bosses et cicatrices récentes ou anciennes, boursoufflées ou colorées. C’est l’Huile Essentielle de la microcirculation par excellence !

Le secret de son efficacité réside dans l’équilibre de ses molécules qui atténuent les sensations des extrémités froides dues à une mauvaise circulation sanguine (exemple : la maladie de Raynaud). Enfin, elle est aussi très efficace sur les rides et les cernes.

Attention, une Huile Essentielle d’Hélichryse italienne de mauvaise qualité ou d’une autre origine risque d’être un fluidifiant sanguin et/ou inefficace, ce qui serait ennuyeux vu son prix.

Principales utilisations

  • Coups, bleus, bosses, plaies, œdèmes : appliquer 1 à 2 gouttes d’huile pures après un coup pour éviter la douleur, l’hématome et/ou le résorber très rapidement.
  • Couperose, varicosités, cicatrice chéloïde, mains et pieds froids, maladie de Raynaud : verser quelques gouttes d’huile pures ou diluées dans une crème ou dans une cuillère à café d’huile végétale. Puis, appliquer sur le visage, les jambes, les mains ou les pieds suivant le problème à traiter, avant le coucher 1 à 2 fois par jour. A noter que la posologie peut être augmentée sans effet secondaire en fonction des résultats et du budget.
  • Entorse, tout problème tendineux et musculaire : créé votre huile de massage avec 2 gouttes d’Huile Essentielle d’Hélichryse italienne pures + 2 gouttes d’Huile Essentielle de Gaulthérie + 2 gouttes d’Huile Essentielle d’Eucalyptus citronné diluées dans 1 ml d’Huile Végétal de Calophylle inophylle. Cette préparation est à appliquer en massage 3 fois par jour pendant 3 jour.
  • En olfaction : elle a une odeur florale, avec des envolées d’épices. Son odeur permet de soigner les bleus du corps et de l’âme (chocs émotionnels ou transitions majeures). Pour cela, respirer au flacon cette Huile Essentielle afin de diminuer les effets d’un choc émotionnel vécu récemment.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. Se référer à un professionnel de santé avant tout usage.


5. L’Huile essentielle d’Eucalyptus Citronné

  • nom latin : Corymbia (anciennement Eucalyptus) citriodora
  • organe producteur : feuilles
  • origines principales : Madagascar, Brésil, Chine
  • chémotype : citronnellal

La dernière pépite de ces cinq Huiles Essentielles indispensables au quotidien est bien évidemment l’Eucalyptus Citronné ! Anti-inflammatoire et antidouleur exceptionnels, myorelaxante, cette huile essentielle en massage diluée dans une huile végétale fait des miracles sur les douleurs et tensions musculaires. De plus, sa molécule active de citronnellal prend en charge les douleurs musculaires et articulaires, le remède parfait pour les sportifs !

L’Huile Essentielle d’Eucalyptus Citronné est aussi connu pour ses actions répulsives et anti-moustique et autres insectes piqueurs (tiques, taons, aoûtats, mouches, guêpes, frelons, abeilles…). Elle soulage instantanément vos démangeaisons et autres troubles cutanés.

Principales utilisations

  • Piqûres d’insectes (en préventif) : appliquer 1 à 2 gouttes d’Huile Essentielle d’Eucalyptus Citronné pures sur votre nuque en association avec 2 gouttes d’Huile Essentielle de Géranium rosat ou en diffusion.
  • Piqûres d’insectes (en curatif) : appliquer 1 à 2 gouttes d’Huile Essentielle d’Eucalyptus Citronné après une piqûre. En cas de piqûre de scorpion, araignée, méduse, tique ou toute piqûre pouvant se surinfecter, appliquer 2 gouttes d’Huile Essentielle d’Arbre à thé . Cela permet de calmer la douleur localement et de désinfecter la zone.
  • En cas de traumatisme sportif ou de toute douleur musculaire (en curatif) : créé votre huile de massage avec 1 à 2 gouttes d’Huile Essentielle de Gaulthérie couchée + 10 gouttes d’Huile Végétale de calophylle inophylle.
  • Anti-inflammatoire pour la gorge : masser 2 gouttes d’huile sur votre gorge à renouveler 3 fois par jour.
  • En olfaction : sédative, calmante, relaxante. Elle sent la « citronnelle », le produit anti-moustique !

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 12 ans. Se référer à un professionnel de santé avant tout usage.

Co-écrit par le Dr Françoise Couic-Marinier et Marion LEMAIN


Bibliographie :

Sportifs : boostez vos performances au naturel – Françoise COUIC MARINIER et Pierre Xavier FRANK  

Le guide Terre vivante des Huiles Essentielles – Françoise COUIC MARINIER et Dr Anthony TOUBOUL


Suivez-nous : InstagramFacebook YouTube

#huileessentielles #conseils #aromathérapie #votrecorpsenmouvement #efficaciteenmouvement #laboratoireseona #eonalab #kinesithérapie #sport