Actualités

Les Huiles Essentielles et leurs bienfaits sur les problèmes circulatoires

Françoise Couic-Marinier, Docteur en pharmacie, spécialiste en aromathérapie et Marion Lemain, Kinésithérapeute, nous partagent leurs conseils concernant les bienfaits des Huiles Essentielles sur les problèmes circulatoires et le système lymphatique.

Avec le retour de la chaleur estivale, vient également le retour des problèmes circulatoires et de circulation veineuse. Effectivement, la chaleur dilate les vaisseaux sanguins et le retour veineux devient plus difficile. Des œdèmes apparaissent alors, accompagnés de sensations de lourdeur.

La plupart de nos patients sont des femmes de tous les âges, présentant des douleurs surtout en fin de journée et un gonflement des membres inférieurs. La mauvaise circulation sanguine en est la principale cause. Elle est dû aux différentes activités réalisés au cours de la journée telles que la station assise prolongée ou encore les piétinements.

Le massage aux Huiles Essentielles sur les problèmes circulatoires

Le massage circulatoire pratiqué par le kinésithérapeute a pour objectif de « vider » mécaniquement les vaisseaux et peut être soutenu par des contractions musculaires volontaires du patient (triceps sural) ou des étirements brefs (cheville, orteils). Le massage peut être optimisée grâce à l’association de certaines huiles essentielles qui vont alors prendre en charge vos problèmes circulatoires. Leurs principes actifs spécifiques vont faciliter le retour veineux, diminuer les sensations douloureuses de jambes lourdes et apporter fraîcheur et légèreté à vos patients.

Ces préparations doivent être appliquée après le drainage lymphatique manuel réalisé par le kinésithérapeute ou à distance des séances. Les causes du problème lymphatique devront être en amont identifiées afin d’éviter toutes les contres indications liées à l’usage des huiles essentielles comme dans le cadre particulier des cancers hormonaux dépendants.


Les Huiles Essentielles de la circulation veineuse

Cyprès (Cupressus sempervirens) :

L’huile essentielle du système veineux par excellence, elle possède notamment une action décongestionnante veineuse grâce à l’alpha-pinène qu’elle contient. Le cédrol contenu dans cette huile est considéré par certains auteur comme « homon-like », voire œstrogène like. De ce fait, elle sera donc à proscrire chez les patients avec des antécédents de pathologies hormono-dépendantes.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans. Contre-indiquée pour les personnes atteintes d’un cancer ou pathologie hormonodépendante familiale ou personnelle. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Menthe poivrée (Mentha piperata) :

Le froid devant ! Le menthol contenu dans cette huile active les mécanismes de la perception du froid et de la douleur. Cela lui confère alors une action antalgique et anti-inflammatoire. La menthe poivrée stimulera aussi la circulation périphérique et diminuera les sensations douloureuses ainsi que les problèmes circulatoires.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans. Contre-indiquée pour les personnes présentant des troubles neurologique type épilepsie, les asthmatiques et hypertendus. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Romarin à 1,8 cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum ou Salvia rosmarinus) :

Le romarin ici à cinéole, est connu depuis la Rome antique pour ses nombreuses propriétés. Allant de l’amélioration de la mémoire mathématique1 au traitement des affections respiratoires en passant par la tonification des réseaux circulatoires. Le 1.8 cinéole qu’elle contient, également appelé eucalyptol, est un accélérateur de pénétration des autres éléments contenus dans les préparations. Celle-ci permettra alors de renforcer les vertus des autres Huiles Essentielles et de prendre en charge les problèmes circulatoires.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Cèdre de l’atlas (Cedrus atlantica) :

Cet arbre majestueux produit une huile essentielle active sur le système veineux, artériel et décongestionne le réseau lymphatique.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans et les neurosensibles. Prudence également avec les patients présentant des troubles hormono-dépendant. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Bon à savoir : d’autres huiles essentielles sont aussi connues pour leurs actions circulatoires telles que le citron, le patchouli et le cajeput.


Quid des problèmes lymphatiques ?

Les techniques de drainage lymphatique manuel (DLM) nécessitent dans leur exécution l’absence de produit adjuvant. Néanmoins, des préparations à base d’actifs tels que les huiles essentielles peuvent être utilisées en fin de séance ou entre celles-ci pour les optimiser.

Attention, nos patientes qui présentent des troubles lymphatiques du membre supérieur ont des antécédents de cancers du sein. Les préparations utilisées devront alors en tenir compte. Certaines molécules activent contenues dans les huiles essentielles circulatoires ont des propriétés hormon-like (œstrogène like dans le cas présent). La prudence sera donc de mise en cas de cancer hormono-dépendants.

Les Huiles Essentielles lymphatiques

Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus) :

Huile essentielle assez onéreuse mais au combien efficace ! Réputée pour son action sur les œdèmes, elle est un excellent décongestionnant veineux et lymphatique. De plus, elle peut être remplacé par le cyprès toujours vert en cas de pathologie hormono-dépendante.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 6 ans et les neurosensibles. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Les Citronnelles : 

La citronnelle, le lemon grass, le palmarosa, la citronnelle de Ceylan, la citronnelle de Java. Toutes ces huiles essentielles issues de la famille des citronnelles sont des magiciennes du désengorgement. Elles lèvent les stagnations et problèmes circulatoires tout en favorisant le drainage des œdèmes. En plus d’avoir des vertus apaisantes sur le système nerveux, elles repoussent aussi les insectes.

En fonction du type de citronnelles les concentrations en geraniol et citronellal varient. Cela leur confére des propriétés plutôt anti-inflammatoire (citronnellal) ou plutôt anti-infectieuse (géraniol).

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 6 ans. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Bon à savoir : L’huile essentielle de Bois de rose2 soutient dans certaines préparations, l’action des citronnelles. Toutefois sa rareté et son mode d’obtention en fait une huile précieuse. A utiliser en conscience des problématiques actuels liés à sa production.


Huiles Végétales ou Gel pour les problèmes circulatoires ?

Les huiles végétales sont nos alliées pour un massage long ou pour une simple application en fonction de l’usage que l’on en fait. Par leur composition, elles seront des actrices de la préparation. Effectivement, leurs propriétés permettront de compléter l’action et les bienfaits du massage sur les problèmes circulatoires.

Macadamia (Macadamia integrifolia) :

Dite «sèche », elle est parfaite pour les massages courts ou des applications avant habillage puisque sa pénétration rapide ne laisse pas de sensation de « gras » sur la peau. De plus, elle active la microcirculation lymphatique et sanguine.

Noisette (Corylus avellana) :

L’une des huiles préférées du kiné, peu onéreuse, sa fluidité facilite les massages musculaires ou veineux longs. Elle possède également une action sur la microcirculation.

Calophylle inophylle (Calophyllum inophyllum) :

Appelée tamanu, foraha ou encore laurier d’Alexandrie, l’huile de calophylle est une huile prodigieuse utilisée depuis des siècles dans les cultures polynésiennes ou malgaches. Ces propriétés sont diverses, elle est connue pour ses propriétés apaisante, purifiante mais aussi tonique et protectrice des vaisseaux sanguins. Elle trouve de ce fait sa place dans les préparations optimisant la circulation veineuse. Plus visqueuse que les huiles précédemment citées, elle est de couleur verte et possède une odeur très caractéristique ! Attention à bien remuer le flacon avant utilisation. En effet l’huile végétale de calophylle contient une grande proportion d’insaponifiables qui se déposent au fond du contenant.

Gel d’aloé vera : le massage est difficilement possible avec le gel du fait de sa pénétration et évaporation rapide. Néanmoins, c’est un très bon support à appliquer en fin de séance ou juste avant l’habillage.


Exemple de préparation pour retrouver des jambes légères :

Extrait du « Guide terre vivante des huiles essentielles » du Dr Françoise COUIC MARINIER et Dr Anthony TOUBOUL :

  • Huile Essentielle de bois de cèdre de l’atlas : 45 gouttes
  • Huile Essentielle de cyprès toujours vert : 45 gouttes
  • Huile Essentielle de menthe poivrée : 15 gouttes
  • Huile Essentielle de citron : 45 gouttes
  • Huile Végétale de calophylle inophylle : 50ml

Appliquer en massage sur une durée maximum de 15 jours.

Contre-indications : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitantePrudence également pour les personnes présentant un cancer hormono-dépendant. Usage réservé à l’adulte. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Exemple de préparation à utiliser en complément du drainage lymphatique :

Extrait du « Guide terre vivante des huiles essentiels » du Dr Françoise COUIC MARINIER et Dr Anthony TOUBOUL :

  • Huile Essentielle de bois de cèdre de l’atlas : 45 gouttes
  • Huile Essentielle de cyprès toujours vert : 30 gouttes
  • Huile Essentielle de menthe poivrée : 15 gouttes
  • Huile Essentielle d’hélichryse italienne : 30 gouttes
  • Huile Végétal de calophylle inophylle : 50ml

Appliquer après ou entre les séances de drainage lymphatique manuel.

Contre-indications : cette formule est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante. Prudence également pour les personnes présentant un cancer hormono-dépendant. Usage réservé à l’adulte. Demander conseil à un médecin ou à un pharmacien formé en aromathérapie.

Les bons gestes pour les professionnels :

  • Outre les conseils traditionnels à prodiguer à vos patients (surélévation du lit, douche froide, abolition des vêtements trop ajustés…) vous pouvez aussi leur laisser des séries d’exercices à pratiquer au quotidien entre les séances.
  • Les Gels ou préparations peuvent se mettre au réfrigérateur pour un effet froid au top !
  • Pensez au gel d’aloé vera comme base de vos préparations, application et temps de rhabillage optimisé.
  • Astuce méconnue : les gels peuvent aussi s’appliquer sur des bas de contention adaptés ! Parfait pour les patients, toutefois il est impératif de les laver quotidiennement.

Les bons gestes pour les particuliers :

  • Les Gels ou préparations peuvent se mettre au réfrigérateur pour un effet froid au top !
  • Astuce méconnue : les gels peuvent aussi s’appliquer sur des bas de contention adaptés ! Parfait pour tous, toutefois il est impératif de les laver quotidiennement.
  • Appliquez les préparations dans une visée circulatoire : toujours du pied vers les hanches, ou de la main vers l’épaule. Le massage circulatoire est disto-promixal : du plus loin au plus près du centre du corps ou du point d’attache d’un membre.
  • Veillez à porter des chaussures et vêtements adaptés. Il existe sous la voute plantaire tout un réseau circulatoire majeur. La marche avec des chaussures adaptées vide alors cette « semelle veineuse plantaire ». Quant aux vêtements, des tenues trop ajustées voir serrés peuvent créer des garrots inadaptés à un bon retour veineux.
  • Dans la vie de tous les jours, évitez les positions assises prolongées qui bloquent le retour veineux. Pensez à surélever vos jambes régulièrement, et finissez la douche par le classique jet d’eau froide.
  • Votre kiné peut vous proposer des séries d’exercices à visées circulatoire, telles que des exercices de pompage ou des étirements. Ceux-ci viendront créer des pressions autour des parois veineuses et favoriseront leur vidange. N’hésitez pas à lui demander conseil !

Merci les huiles essentielles, circulez il n’y a plus rien d’inesthétique à voir !

1Moss M, Oliver L. Plasma 1,8-cineole correlates with cognitive performance following exposure to rosemary essential oil aroma. Therapeutic Advances in Psychopharmacology. 2012;2(3):103-113. doi:10.1177/2045125312436573)

2Aniba rosaeodora var. amazonica, O.P feuilles, certifié CITES, l’arbre et l’huile essentielle issue du bois étant classés à l’annexe 2 de la convention de whashington car surexploité et en voie de disparition

#circulation #troublescirculaires #huilesessentielles #aromatherapie #laboratoireseona #eonalab #kinesithérapie

Suivez-nous : InstagramFacebook YouTube